Panthéon des entreprises Québecoises


Membres
Mouvement des caisses Desjardins

Profil

Le Mouvement des caisses Desjardins, avec un actif global de l’ordre de 160 milliards de dollars, est le plus important groupe financier coopératif au Canada et le neuvième en importance dans le monde. S’appuyant sur la force de son réseau de caisses au Québec et en Ontario, ainsi que sur l’apport de ses filiales dont plusieurs sont actives à l’échelle canadienne, il offre toute la gamme des produits et services financiers à ses 5,8 millions de membres et clients - particuliers et entreprises.

Secteur d'activité

Produits et services financiers pour particuliers et entreprises. Expertises en gestion de patrimoine, en assurance de personnes et de dommages, en service aux entreprises de toutes tailles, en valeurs mobilières, en gestion d’actifs, en capital de risque.

Année de fondation

1900

Fondateur(s)

Alphonse Desjardins

Marchés géographiques

Québec, Ontario, Manitoba, Nouveau-Brunswick et autres provinces canadiennes de même que la Floride

Nombre d'employés

42 000

Dates marquantes

1900 La fondation de la Caisse populaire de Lévis
Alphonse Desjardins (1854-1920) fonde, avec son épouse Dorimène Desjardins (1858-1932) et un groupe de concitoyens, la Caisse populaire de Lévis, première coopérative d’épargne et de crédit en Amérique. Fruit de longues recherches sur les expériences de crédit populaire européennes, la caisse populaire vise à  rendre accessibles à tous les services d’épargne et de crédit et à fournir un outil de développement aux collectivités locales.
1906 La reconnaissance légale
La Loi des syndicats coopératifs, adoptée par l’Assemblée législative du Québec, procure une reconnaissance légale aux caisses populaires et ouvre la voie à leur diffusion dans tout le Québec. Grâce à la collaboration de Dorimène Desjardins, à l’appui des membres du clergé catholique et de quelques journalistes et hommes politiques, Alphonse Desjardins réussit à mettre en place un réseau qui compte 140 caisses au moment de son décès en 1920. Son activité s’étend même aux États-Unis, où il participe à la fondation de 9 caisses, et en Ontario, où il établit pas moins de 18 caisses populaires et une caisse de groupe.
1920 - 1944 Le regroupement des caisses
Avec la création de dix unions régionales et d’une fédération provinciale, les dirigeants des caisses mettent en place les structures d’organisation indispensables aux progrès futurs.
1935 - 1945 L’essor du réseau des caisses
La crise des années 1930 ravive le sens de l’entraide et de l’action collective et provoque au Québec un mouvement d’organisation économique sans précédent. Plus de 700 caisses sont fondées de 1935 à  1945. Cet essor spectaculaire est le fruit des efforts conjugués des promoteurs à l’emploi de la Fédération des caisses populaires Desjardins, des animateurs du syndicalisme agricole, de militants d’organisations nationalistes, d’enseignants universitaires et de membres du clergé, sans oublier de très nombreuses femmes qui prennent à leur charge la gérance des caisses. Le gouvernement québécois fait aussi sa part en accordant une subvention annuelle pour aider à l’inspection des caisses.
1944 - 1969 Création d’un réseau de sociétés filiales
Grâce à leur croissance financière, les caisses populaires sont en mesure, au terme de la Seconde Guerre mondiale, de regrouper des fonds pour créer ou acquérir des filiales qui vont leur permettre d’offrir à leurs membres des assurances de dommages, des assurances de personnes, des services de fiducie et des fonds mutuels. La chaîne d’abréviations « pop-sac-à-vie-sau-sec-fi-co-pin », qui fut l’objet d’un message publicitaire célèbre, diffusé à partir de 1969, traduit bien cette diversité de composantes.  Dans les décennies suivantes, ce réseau de filiales englobera progressivement toute la gamme des services financiers avec l’addition de composantes actives dans le capital de risque, le crédit industriel, les valeurs mobilières et la gestion d’actifs. En 1979, on crée en outre la Caisse centrale Desjardins qui devient l’agent financier du Mouvement.La vitalité des caisses se manifeste également par la création d’une société de développement international (1970) permettant au Mouvement de partager son expertise avec les pays en développement et d’une fondation (1970) qui consacrera des sommes importantes à des programmes de bourses, de prix et de subventions de recherche. Une société historique se voit confier, en 1979, la tâche de sauvegarder et de mettre en valeur l’histoire et le patrimoine du Mouvement Desjardins et de ses fondateurs.
1967 - 1981 Des innovations marquantes
En 1967, la Caisse populaire Desjardins de l’Expo 67, implantée sur le site même de l’Exposition universelle pour les besoins des exposants, des employés et des visiteurs, réalise la première expérience de télétraitement des données informatiques dans le domaine bancaire, au Canada.Trois ans plus tard, le Mouvement Desjardins démontre à nouveau un sens de l’innovation remarquable lorsqu’il lance un système de télétraitement en temps réel de toutes les opérations du cycle comptable d’une caisse. C’est une première mondiale! Cet outil informatique sera à l’origine d’une autre percée technologique marquante : le système Inter-Caisses qui permettra à un membre d’accéder à son compte à partir de n’importe quelle caisse reliée au réseau. Expérimenté à compter de 1972 à la Caisse populaire Laurier, le système est progressivement implanté dans l’ensemble du réseau à partir de 1975. Viennent ensuite, en 1981, les premiers guichets automatiques qui amorcent un changement en profondeur dans les rapports entre les membres et leur caisse.
1995 - 2005 La transformation de la caisse
Les caisses connaissent, à partir de 1995, des transformations profondes afin de mieux répondre aux besoins de plus en plus diversifiés de leurs membres. Au développement des services conseils et à l’automatisation plus poussée des services courants, vient s’ajouter, en 1999, l’offre intégrée, au sein de la caisse, de tous les produits et services financiers Desjardins. À partir de 1996, AccèsD offre en plus une gamme étendue de services en ligne. En outre, la création de centres financiers aux entreprises permet aux caisses d’améliorer sensiblement leur offre de services aux entreprises. C’est ainsi que la coopérative d’épargne et de crédit se redéfinit comme coopérative de services financiers.
2001 Une Fédération unique
La volonté d’améliorer la rentabilité du Mouvement et de renforcer son unité dans l’action est au centre d’une intense réflexion à compter de 1996. Cette réflexion mènera à la mise en place d’une Fédération unique en 2001. La nouvelle Fédération, issue du regroupement des 10 fédérations régionales de caisses, de la Fédération des caisses de groupes, affiliée depuis 1979, et de la Confédération, servira désormais l’ensemble des caisses du réseau. Le Mouvement Desjardins se donne ainsi une organisation plus souple, plus flexible et mieux adaptée aux défis de l’avenir. 
Années 2000 Le renouveau coopératif et le développement pancanadien
Au cours des années 2000, le Mouvement Desjardins accorde une attention particulière à l’affirmation de sa distinction coopérative par des engagements concernant l’accessibilité de ses services et la primauté de l’intérêt des membres et par différentes actions comme les dons et commandites ainsi que le partage de ses excédents en ristournes lorsque la situation financière le permet.La croissance de ses activités au Canada permet en outre à Desjardins d’assurer le développement de ses affaires et de diversifier la provenance géographique de ses revenus. Cette orientation se traduit notamment par l’affiliation de la Fédération des caisses populaires de l’Ontario (2003), la croissance des affaires de ses filiales d’assurance à l’extérieur du Québec ainsi que par des ententes de service et des partenariats avec des composantes du mouvement canadien des caisses et des credit unions.
2008 Élection d’une première femme à la présidence
En plus de marquer le 150e anniversaire de la naissance de Dorimène Desjardins, cofondatrice des caisses populaires Desjardins, l’année 2008 voit l’élection de la première femme à la présidence du Mouvement : Monique F. Leroux.
2008 - 2009 La transformation du Mouvement
Sous le thème « Coopérer pour créer l’avenir », un vaste Plan d’évolution du Mouvement est mis en œuvre. Ce dernier a non seulement pour but d’assurer la pérennité et le développement du Mouvement Desjardins, mais d’en accroître aussi la cohésion et l’agilité afin qu’il puisse continuer d’innover dans sa réponse aux besoins des membres et de la collectivité. Une nouvelle structure organisationnelle est notamment mise en place dans le but de rapprocher la direction du Mouvement du réseau des caisses. L’objectif visé est d’avoir un Mouvement qui soit plus proche des caisses et des caisses plus proches de leurs membres.

Photos