Panthéon des entreprises Québecoises


L’entrepreneuriat au Québec

Nous vous invitons à télécharger le document « 100 ans d’entrepreneuriat québécois » qui vous fera vivre ou revivre les grands moments de l’histoire socioéconomique du Québec. De plus, consultez notre ligne du temps, présentée ci-dessous, pour connaître les étapes marquantes de l’histoire centenaire de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

100 ans d’entrepreneuriat québécois

 

Télécharger
100 ans d’entrepreneuriat québécois


Ligne du temps

1909 Fondation de la Fédération des chambres de commerce de la province de Québec
1910 Résolution en faveur de l’amélioration des voies de transport : Canal de la Baie Georgienne qui relie la tête des Grands Lacs aux ports de l’Atlantique, amélioration de la voie de navigation du Saint-Laurent, création d’un port de mer à Fraserville
1936 Adoption d’une résolution pour la prescription de 5 ans sur la perception de l’impôt et le revenu
1941 La FCCQ se prononce en faveur de l’enseignement obligatoire
1943 Organisation de la première session des cours de perfectionnement en administration offerts par la FCCQ
1944 La FCCQ reconnaît aux employés le droit de «...s’associer librement en vue de négocier avec l’employeur leurs conditions de travail »
1944 La Brasserie Molson devient le premier membre corporatif de l’histoire de la FCCQ
1945 La FCCQ recommande la formation d’un Conseil d’Orientation Économique
1948 Publication d’un mémoire très important sur l’entretien du réseau routier en hiver
1949 La Fédération des chambres de commerce de la province de Québec change de nom pour la Chambre de commerce de la province de Québec
1952 Présentation d’un mémoire préconisant la création d’une Commission royale d’enquête sur les problèmes constitutionnels et fiscaux. Ce mémoire mènera à la mise en place de la commission Tremblay sur les relations fédérales-provinciales
1958 La FCCQ recommande au gouvernement d’instituer le plus tôt possible une Commission royale d’enquête sur les problèmes d’éducation. Cela mènera notamment à la mise sur pied de la commission Parent en 1961, à l’origine de la création du ministère de l’Éducation du Québec
1961 Publication d’un mémoire très important sur les « Besoins du réseau routier au Québec »
1961 La FCCQ recommande l’adoption d’une législation visant à enrayer la pollution des eaux dans la province de Québec
1969 Devant la montée du courant indépendantiste, la FCCQ, en tant qu’organisme non-partisan, décide de créer un comité afin d’établir les coûts de l’indépendance du Québec. Les travaux du comité, composé de personnalités parmi les plus prestigieuses du milieu des affaires (dont M. Desmarais père et M. Scrivener, président de Bell Canada), ont démontré que le Québec perdrait 25 % de son PNB
1969 La FCCQ prône une position « libre-échangiste » qui permettrait de faciliter le commerce, notamment avec les États-Unis
1970 La FCCQ défend ouvertement les intérêts des petites entreprises dans son mémoire sur le Livre Blanc des propositions de réforme fiscale (rapport Benson)
1970 La FCCQ appuie la Loi pour promouvoir la langue française au Québec
1974 Ouverture de l’École de technologie supérieure. La FCCQ milite en faveur de l’ouverture d’une telle école depuis longtemps
1975 La FCCQ réalise une étude sur le potentiel d’exportation des PME du Québec
1977 Une étude commandée par le Parti Québécois conclut que la FCCQ est le plus important organisme d’affaires au Québec
1981 Première édition du concours Les Mercuriades
1982 Publication d’un mémoire définissant les grands principes de la responsabilité sociale des entreprises
1985 La FCCQ rédige un mémoire concernant l’encadrement législatif du travail. Elle y a fait valoir qu’il serait essentiel de privilégier l’axe PME/compétitivité
1985 Mémoire de la FCCQ sur le libre-échange Canada/États-Unis. La FCCQ croit qu’il est important de libéraliser les échanges internationaux
1989 La FCCQ reçoit le Award for excellence de la National Association of Membership Directors of Chambers of Commerce. C’est la première fois qu’une chambre canadienne reçoit ce prix
1990 La FCCQ compte plus de 7 600 membres corporatifs, le nombre le plus élevé de son histoire
1990 Le gouvernement crée la Conférence permanente sur l’adaptation de la main-d’œuvre
1993 La FCCQ se prononce en faveur de l’ouverture des commerces le dimanche
1993 La FCCQ présente un mémoire en faveur de l’ALENA
1993 Michel Audet devient le premier président permanent de la FCCQ
1996 Loi sur l’équité salariale. La FCCQ estime que les contraintes engendrées par cette loi empêchent la création de plusieurs emplois
2001 Création du corridor de commerce Québec – New York
2003 Françoise Bertrand devient la première présidente-directrice générale de l’histoire de la FCCQ
2004 Présentation d’un mémoire en faveur des partenariats public-privé
2005 Présentation d’un mémoire sur l’avenir énergétique du Québec. La FCCQ prône la relance des grands projets hydroélectriques
2005 Premier colloque Action régions ressources
2006 Création du corridor de commerce Québec – Vermont
2006 Publication de la première vision économique de la FCCQ « Pour un Québec gagnant »
2006 Lancement du projet Balancier qui demande la création d’une agence d’analyse économique
2006 Publication du premier Indicateur de la FCCQ sur l’état de l’économie québécoise
2008 Création du corridor de commerce Québec – Ontario
2008 Lancement du portail Web www.quebecenavant.ca